Aller au contenu
Pourquoi créer une Cité de la musique à Genève ?

Pourquoi créer une Cité de la musique à Genève ?

Le Victoria Hall ne répond plus aux besoins.

Notre salle historique dédiée à la musique symphonique, le Victoria Hall, ne répond plus aux besoins des orchestres d’aujourd’hui, en termes d’infrastructures, d’acoustique et de confort. Mal adaptée aux technologies actuelles, elle présente d’importantes lacunes liées à l’accueil du public, des artistes et des producteurs. Par ailleurs une rénovation en profondeur de cette salle se heurte à des impossibilités résultant de sa conception, de l’emplacement du bâtiment et de sa protection (monument classé).

La Haute école de musique souffre d’un grave problème de locaux

Aujourd’hui, son enseignement est dispersé sur sept bâtiments et nombre d’entre eux ne sont pas adaptés pour l’apprentissage de la musique par de futurs professionnels. Ce problème de locaux menace à terme la survie de la Haute école et depuis des années nos autorités, notamment la HES-SO Genève à laquelle l’institution est rattachée, cherchent en vain à le résoudre, dans un environnement économique difficile.

La Cité de la musique, un lieu ouvert et accessible à tous les Genevois

L’idée a dès lors germé d’essayer de satisfaire à ces deux nécessités en créant une véritable Cité de la musique, concept ayant fait largement ses preuves dans d’autres pays, regroupant les infrastructures nécessaires à l’orchestre en résidence et à l’école professionnelle. Cette juxtaposition permet l’échange, le partage et l’émulation entre les musiciens professionnels d’aujourd’hui et ceux de demain. L’objectif de cette Cité de la musique est aussi de permettre au plus grand nombre, même ceux qui, aujourd’hui, ne sont pas habitués à fréquenter les salles de concert, de venir découvrir ou redécouvrir les splendeurs de la musique, dans un lieu contemporain, adapté et convivial.