Aller au contenu

Nouvelles perspectives et nouvelles synergies pour la HEM

Dès la fin des travaux prévue en 2024, la Haute école de musique de Genève et Neuchâtel (HEM) s’installera au cœur de la Cité de la musique, dans des locaux qui lui seront spécialement dédiés.

La HEM occupe une place centrale en Suisse dans la formation des musiciens professionnels. Héritière des classes professionnelles du Conservatoire et de l’Institut Jaques Dalcroze, la HEM offre à ses élèves des formations de haut niveau qui leur permettent notamment d’incorporer des formations philharmoniques de renommée internationale, à l’instar de l’OSR, avec laquelle elle partage une complicité de longue date.

Réduire les coûts en centralisant les activités de la HEM

Avec la création de la Cité de la musique, la HEM bénéficiera d’un nouvel outil de formation et de recherche et jouera un rôle central dans la vie de ce nouveau pôle culturel. Ce déménagement est essentiel pour la HEM, car l’école souffre depuis plusieurs années de l’exiguïté de locaux disséminés à travers la ville de Genève. Ce nouvel écrin permettra de mieux gérer ses frais de fonctionnement, car avec l’éparpillement géographique de ses activités – qu’il s’agisse de l’enseignement, des répétitions, des projets de création ou des concerts publics – la HEM doit aujourd’hui déployer d’importants efforts logistiques.

Une Cité propice aux métissages musicaux

La Cité de la musique offrira aussi aux élèves de la HEM et à leurs enseignants un vrai de lieu de création. Comme le rappelle son directeur Philippe Dinkel, c’est dans l’usage quotidien d’un lieu de vie commun, lors des causeries partagées à l’ombre des machines à café que les projets artistiques les plus innovants se font et grandissent. Cet aspect est d’autant plus vrai que les nouvelles générations de musiciens sont habituées à confronter leurs styles et à se nourrir de l’influence de leurs pairs. C’est précisément dans cet esprit que la Cité de la musique a été pensée : sa configuration favorisera les métissages musicaux et stimulera la créativité de ses usagers.

Favoriser la diplomatie de la musique

À propos de frontières, on rappellera aussi que la HEM se trouvera dans le sillage immédiat des Nations Unies et des organisations internationales du quartier des Nations. Cette proximité la confortera dans ses projets d’expérimentation et de collaboration transnationales. En effet, voilà plusieurs années que l’école mène – souvent à l’initiative de ses élèves – des projets musicaux qui permettent aux cultures de se rencontrer, de discuter, d’échanger, et de dépasser les vicissitudes de l’histoire et des jeux politiques.

Des élèves bien armés pour mener leur future carrière

Enfin, la Cité de la musique offrira aux élèves de la HEM une chance unique de se confronter à la réalité de leur future vie professionnelle. Elle leur donnera en effet l’occasion de rencontrer régulièrement non seulement les grands noms de la scène classique, mais aussi des professionnels issus de tous les horizons. Ils pourront ainsi aisément suivre leurs enseignements, bénéficier de leurs conseils et faciliter ainsi leur acclimatation dans ce monde si particulier et compétitif qu’est la musique professionnelle.

Ouvrir la musique à tous
1 mai 2019
La musique classique est encore trop souvent considérée comme élitiste et difficile d’accès, que ce soit à travers ses codes ou ses lieux de représentations qui peuvent paraître sanctuarisés. Grâce à son architecture ouverte, à une approche décomplexée et populaire, à de multiples activités et ateliers dédiés aux petits comme...
Le fonctionnement de la Cité de la musique
5 avril 2019
Grâce à la générosité de plusieurs mécènes, la construction de la Cité de la musique est financée dans sa totalité par le privé et offerte à la collectivité dans le cadre d’une politique publique. Le rôle des collectivités publiques étant d’en assurer ensuite le fonctionnement. Le Conseil de fondation pour...
Un nouvel espace public au lieu-dit Les Feuillantines
1 avril 2019

Maison de maître édifiée dans les années 1870 près de la place des Nations, la villa Les Feuillantines se trouve sur le futur site de la Cité de la musique de Genève

Le Victoria Hall va pouvoir diversifier son offre musicale
31 mars 2019
Bâti à la fin du XIXe siècle (1891-1894) par un consul anglais, généreux et amoureux de musique, le Victoria Hall a vu passer tout au long de son existence plusieurs générations de virtuoses internationaux. Dotée pour son époque d’une acoustique exceptionnelle, la salle de concert a toujours été chère au...
Davantage d’échanges et de créativité pour les étudiants de la HEM
29 mars 2019

En regroupant les infrastructures nécessaires à l’Orchestre de Suisse Romande et à la Haute école de musique, la Cité de la musique permettra l’échange, le partage, l’émulation, entre les musiciens professionnels d’aujourd’hui et ceux de demain.

Victoria Hall et Cité de la musique, des installations complémentaires
29 mars 2019

Le Victoria Hall continuera de jouer un rôle prépondérant à Genève.